#66 : Comment surmonter les obstacles dans ton business ?

4 Commentaires

> Écoute le podcast sur iTunes | Android | Podcast Addict | Spotify

Ca y’est, tu as décidé de te lancer dans le grand bain, d’ouvrir ton entreprise, de devenir ta propre boss.

Et là, c’est la panique. Tu te dis : “comment vais-je me payer ?”, “est-ce que je vais réussir à vendre ce que j’ai à proposer ?”, “par où commencer ?” Rien de dire ça, j’ai envie de me rouler en boule, ça me stresse énormément ! Je comprends cette angoisse.

Comment surmonter tous ses obstacles ? Tu sais qu’ils t’attendent et tu te sens déjà perdue. Je vais te donner quelques conseils pour ne pas t’arrêter déjà en cours de route. Tu peux y arriver, tous problèmes à sa solution !

Est-ce que je vais réussir à me payer ?

Pour commencer, voici la première peur, je pense, que tu as sûrement à l’idée de te lancer à ton compte. Est-ce que je vais réussir à me payer ? L’argent, le premier truc qui fait peur et c’est normal.

Souvent, on part du salariat et savoir que l’on va devoir se rémunérer grâce à sa propre activité, c’est flou et effrayant. Comment passer cette peur ?

Ce qui m’a toujours aidé dans ses moments de doute, où je me demandais “mais comment je vais me payer”, c’est de me fier aux chiffres. Oui oui, tu as bien compris : je fais un peu de calcul (et je suis la dernière à aimer ça)

Sauf que c’est quelque chose de très concret de calculer combien tu dois gagner pour savoir, combien tu vas pouvoir te payer. Savoir concrètement quel chiffre d’affaires tu dois rentrer chaque mois, chaque année, c’est une façon de savoir combien tu dois vendre pour ensuite pouvoir te payer (après avoir payé tes charges évidemment)

Savoir ça, c’est très motivant. Pourquoi ?

Parce que maintenant tu as un objectif précis, chiffré. Tu ne partiras plus dans tous les sens sans savoir combien tu dois précisément gagné pour payer tes factures et mettre un peu de sauce tomate et du fromage dans tes pâtes (parce que les pâtes au beurre toutes les semaines, ça va 5 minutes !)

> calcule ton CA (chiffre d’affaires), tes charges pour connaître la rémunération que tu souhaites te payer tous les mois.

Le mieux est l’ennemi du bien

Deuxième obstacle : “ce que je fais, c’est pas assez bien. Personne n’en voudra”

Est-ce que cette phrase ne te rappelle pas quelque chose ? Non ? Je t’en parlais dans l’épisode 31, c’est le côté perfectionniste. Si tu as l’impression que ce que tu produis ne te satisfait jamais, je te conseille de l’écouter. Mais surtout, imagine la situation suivante chez quelqu’un que tu connais bien, une amie par exemple : elle aussi vient de monter son business et se fixe des objectifs très très ambitieux, voir irréalisable quand elle te les décrits.

Elle te demande toujours ton avis pour avancer et se met vraiment la pression pour réussir. Tu l’as sens frustrée, stressée, pas très sereine en fait : en gros, rien ne va dans ce qu’elle fait et tu as l’impression qu’elle tourne en rond.

Si tu as envie de la secouer comme un cocotier, je comprends, moi aussi ! Et cette amie, c’est peut être toi ! Est-ce que tu te reconnais dans cette situation ?

Il va falloir apprendre à agir, essayer et te libérer du regard des autres pour avancer. Se faire confiance et te dire que de toute manière, tu feras des erreurs, mais que ça fait partie de l’expérience. Le mieu est l’ennemi du bien.

Propose quelque chose de bien est mieux que de ne rien proposer, parce que tu penses pouvoir faire mieux. Proposer ton service ou ton produit, ça c’est une manière d’apprendre et d’améliorer.

> pour ne pas stagner et te libérer de ce perfectionnisme, sors de ta zone de confort et lance toi !

Investis sur toi même

Est-ce qu’il faut forcément de l’argent pour commencer ? Est-ce que tu dois investir des milliers d’euros pour bien démarrer ?

Pas forcément, tout dépend de ton activité. Mais une chose est certaine : si tu n’investis pas sur toi, tu finiras par stagner et ne pas avancer. Investir ne veut pas forcément dire “payer quelque chose”. Ca veut surtout dire : investir du temps, de l’énergie sur toi même et les besoins dans ton business.

C’est investir 2h par jour pour te former sur une compétence ou faire de la veille sur un secteur qui t’intéresse, investir du temps sur ta gestion administrative ou à prendre un café avec un autre freelance qui pourrait travailler ou collaborer avec toi. C’est aussi investir de l’argent évidemment.

Je ne crois pas au tout gratuit. Certes on peut s’en sortir avec des outils et des informations disponibles gratuitement sur internet, mais tu verras que si tu n’es pas prête à investir dans ton business, tu finiras rapidement par bloquer.

C’est payer un cours, une formation, un outil qui te fait gagner du temps et donc de l’argent. Qui te permet de grandir en tant que personne et aussi ton business.

> N’hésite pas à investir ce qui est nécessaire pour grandir et ne pas rester bloquer

Prendre du recul

Si tu te dis “j’en ai marre, j’ai l’impression que rien ne fonctionne, j’abandonne !” Attends ! J’ai quelque chose à te dire avant de tout claquer

Est ce que tu as la tête dans le guidon ? As tu pris une pause, une demie journée pour souffler ? Déjà, on se stoppe et on souffle un peu. Prends l’air, arrête de penser à ton business (c’est ce que j’expliquais dans l’épisode 48, c’est vraiment nécessaire pour ne pas péter les plombs)

Quand tu as pris le temps de te déconnecter de tout ce qui te prend la tête, fais un pas en arrière et observe ce qui se passe. Pourquoi tu te sens comme ça ? Fais le point, le bilan.

Qu’est ce qui cloche ? Quelle solution peux tu trouver pour ne pas te sentir comme ça ? Prendre du recul permet de ne pas prendre de décision sur un coup de tête. Et tant mieux !

> Une pause, un pas en arrière et on réfléchit : qu’est ce que je peux faire pour changer cette situation et avancer ?

Tu peux y arriver, j’y crois.

Comme je le disais au début, chaque problème à sa solution

#66 : Comment surmonter les obstacles dans ton business ?


4 commentaires

  1. Francoise dit :

    Merci Julie pour ce podcast qui tombe super bien. Gros moment de decouragement en ce moment. J’ai tous les symptômes que tu decris . Impression que je j’arriverai jamais à lâcher le salariat.
    Je vais suivre ton conseil et chiffrer clairement mon objectif.
    Tres belle journée à toi

    • Julie dit :

      Avec plaisir Françoise 🙂
      J’espère que le podcast te permettra de retrouver la patate, on a tous des passages à vides c’est normal. Bonne continuation à toi 🙂

  2. Camille dit :

    Merci pour ce postcast, tout en douceur et en sérénité, avec beaucoup de bons conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

portait de kinoko

HELLO
MOI C'EST JULIE

Je suis une entrepreneure passionnée, une perfectionniste qui se soigne et une amoureuse de la vie. Je t’aide à trouver ton chemin pour devenir la personne que tu souhaites et apprendre à t’aimer.

10 façons de retrouver confiance en toi

Télécharge gratuitement ton guide pour reprendre confiance en toi et démarrer tes projets