#30 : Je suis multi-passionnée

16 Commentaires

> Écoute le podcast sur iTunes | Android | Podcast Addict

Le sujet d’aujourd’hui est un sujet qui me tient à coeur (comme beaucoup me direz vous !) mais celui ci résonne en moi comme une évidence. Une évidence trop longtemps sous silence. Ce déclic, je l’ai eu il y a peu et j’espère que si vous reconnaissez dans mes mots, cela vous fera du bien (car oui, vous n’êtes pas seul-e).

Je peux le dire aujourd’hui je suis multi-passionnée.

#30 : Je suis multi-passionnée

c’est quoi être multi-passionnée ?

Il y a quelques jours, je suis tombé sur cette vidéo de Marie Forleo qui parlait des gens qui avaient plusieurs passions et n’arrivaient pas à choisir. Je me suis sentie tout de suite dans cette case car je suis quelqu’un qui a du mal à choisir une carrière, un chemin ou un métier. Je ne peux pas, c’est impossible.

Pour la première fois j’entendais que c’était ok de l’être : pas besoin de chercher une niche, stop se mettre dans une case pour essayer d’en faire un lifestyle ou un job. Je pouvais rester comme je suis et le terme multi-passionnée est apparu, je l’aimais déjà.

Alors c’est quoi exactement ? Comment savoir ? Je vais vous raconter les petits trucs qui m’ont fait comprendre que ce terme me représentait bien :

  • je m’ennuie très très vite : je peux adorer faire du dessin, en faire 2 mois et laisser tomber car j’ai perdu tout intérêt pour le dessin. Cela ne veut pas dire que je n’aime pas ça, que je n’y reviendrais pas un jour, juste qu’à ce moment là, je n’en veux plus
  • j’adore un tas de choses : skincare, entrepreneuriat, tatouage, cuisine, chat, papeterie, développement personnel, lire, écrire… ça ne finit jamais ! Et avec mon esprit d’entrepreneur, je te trouve un business pour tout
  • je peux commencer quelque chose de nouveau tous les matins et changer le matin suivant de passion, business, idée

ne pas chercher à rentrer dans une case

J’ai bientôt 27 ans (arg !) et je me suis rendu compte que ma génération en lisant plusieurs articles (qu’on adore appeler génération Y ou millenials by the way) était la génération du multi tasking, la génération slasheurs. On aime un tas de choses, on change vite, souvent de travails, d’entreprises. On fait plusieurs choses à la fois : ordinateur, téléphone, travail, conversation.

Depuis des années, j’ai toujours cru qu’il fallait se focaliser sur une chose pour avancer. La recette c’était : choisis, investis-toi dedans, tu récupéreras le résultat. Et mes envies là dedans ?

Impossible pour moi, j’aime trop de choses, j’ai besoin d’expérimenter, de tester, d’avoir envie de faire du dessin, puis de la musique, puis de la cuisine. On manque de modèle de ce type, ou du moins on voit beaucoup de personnes avoir une vie qui leur plaît parce qu’ils sont doués dans un truc, mais toi tu aimes tout. Et pourtant… Ca existe !

Je te laisse voir la vidéo de Marie Forleo, mais son exemple avec Leonard de Vinci me parle bien 😉

accepte qui tu es pour en faire une force

Tu es multi-passionné-e ? Alors fonce ! J’ai longtemps cru que le fait de papillonner de passions ou de job était une faiblesse. Contrairement à beaucoup, je n’arrive pas à rester plus d’un an dans le même truc. Je m’ennuie, je m’éteins à petit feu, inutile de lutter, je dois quitter ce truc avant de mourir dans un coin.
Quand on accepte d’être multi-passionnée, on voit déjà plus clair et on se sent plus serein
Ce n’est pas être indécis que de grandir dans différents domaines, au contraire ! Avec le recul, je me découvre des forces et qualités grâce à toutes les expériences que j’ai vécues. En plus, je sais qu’aujourd’hui je peux réussir à lier tout ce qui me plaît et compte le plus pour moi dans un seul et même business (oui je parle beaucoup business mais je suis une Girlboss hein !)
Alors si vous avez des passions, des envies, que vous changez souvent, tester des trucs et que vous aimez ça ? Surtout continuez et ne cherchez pas comme moi les réponses dans votre cerveau à vous questionner sans cesse si vous êtes normal.
Personne ne l’est ! Vous êtes vous, soyez vous et go for it ! (ça sonnait mieux en anglais)

REJOINS NOUS !

N’oublie pas de rejoindre le groupe Facebook privé Être Soi pour retrouver une communauté d’entrepreneures qui construisent leur business et façonnent leur vie à leur manière !

QU’EN PENSES-TU ?

J’aimerais entendre votre avis sur cet épisode dans les commentaires : Es-tu multipassionnée ?

Merci d’avoir écouté cet épisode ! 💗

16 commentaires

  1. Estelle dit :

    Hello
    Je n’ai pas ton age, je ne suis pas née pendant la génération slasheurs mais je me reconnais dans ton article. Je m’ennuie très vite et j’ai besoin de tester pleins d’activités …..avant d’en changer.
    Je n’ai jamais été assidu à un sport (ou une activité) et encore moins le même de 7 à 8 h tout les mardis soirs par exemple. Du coup je fais différemment ….quand j’en ai pris conscience et que j’ai arrêté de culpabiliser de ne pas faire comme tout le monde tout est devenue plus simple finalement.
    Bises

    • Kinoko dit :

      Hello Estelle,

      Il n’y a pas d’âge en effet pour se reconnaître dans mes propos, le principal c’est de se sentir moins seul 🙂 Et d’agir dessus (acceptation & compagnie), je vois que c’est le cas pour toi, c’est top !

  2. Laura dit :

    En parler, c’est faire accepter les autres et leur faire savoir qu’on est pas seul. Article motivant et inspirant !
    J’ai souvent envié les gens qui étaient passionnés d’une chose et je sentais que j’étais moins accomplie car j’avais trop d’intérêts et que j’avais l’impression de ne pas assez les nourrir.

  3. Josephine dit :

    Je ne connaissais pas ce terme de multi passionnée, mais finalement c’est que je ressens, c’est ce qui me décrit parfaitement. Et j’ai peur de passer pour une folle en papillonnant d’une passion à une autre.

    • Kinoko dit :

      Joséphine, on peut aussi parler de multipotentiel ou multipotentialité, c’est assez parlant aussi tu trouveras pas mal de choses sur le sujet sur le web 🙂

  4. La Gauf(f)re dit :

    Punaise que ça fait du bien ton article ! Je suis en pleine reconversion professionnelle car je suis multipassionnée, et surtout que je n’ai pas peur de toucher à tout. Ca fait vraiment du bien de voir que l’on est pas seule. Par contre ce n’est pas toujours simple à vivre. J’essaye de prendre ça pour une chance car le moindre truc m’intéresse ^^

    • Kinoko dit :

      Merci beaucoup 😀 Ce n’est pas toujours simple mais le principal est de prendre ça du bon côté plutôt que cela te plombe, et tu sembles sur ce chemin. Top, bravo !

  5. Buret Virginie dit :

    Bonjour Julie,

    J’ai la sensation de me retrouver totalement dans ce que tu décris de la multi-passionnée.
    Depuis l’âge de 14 ans, j’ai toujours eu un parcours pro et perso plutôt atypique.
    Le besoin de toucher à tout, de découvrir et de m’orienter vers des filières pro qui me donnait envie.
    Encore aujourd’hui, à 34 ans je plaque tout pour retourner à mes premiers amours.
    Bonne continuation à toi.

    • Julie dit :

      hello Virginie,
      Il n’y a pas d’âge comme tu dis pour changer de voie et faire ce que l’on aime 🙂 Tu as bien raison de continuer dans un parcours qui te fait du bien !
      Bonne journée et à bientôt

  6. Astrid dit :

    Ton article m’a fait sourire: j’ai eu 40 ans cette année, je ne fais pas partie de la génération Y mais je me reconnais tellement dans tes mots! Je pense que c’est aussi culturel: dans beaucoup de pays, il est tout à fait normal de faire plusieurs métiers dans sa vie ou d’avoir plusieurs passions. Ca montre l’ouverture d’esprit des gens et leur capacité à s’adapter et à se renouveler. En France, la norme veut qu’on aie le même métier toute sa vie et on est perçu comme instable si on change de voie :-/ C’est d’un triste et tellement limitant! Ecoute-toi, tu n’as qu’une vie 😉

    • Julie dit :

      Exactement Astrid, c’est ultra important de s’écouter, de ne pas suivre un chemin tout tracé parce qu’on nous dit de le suivre, mais de réellement ouvrir son esprit à d’autres éventualités 🙂

  7. Léa Nebra dit :

    Waw… j’ai 19 ans, et tous les jours je me dis : « j’aimerais tellement avoir UNE passion et me consacrer à fond là-dans ». J’adore l’entrepreunariat et j’ai envie de développer cet aspect dans ma vie, mais comme tu le mentionnes dans l’article : j’ai une idée de business tous les 4 matins ! Donc merci de montrer qu’etre Multi -passionné c’est une force. Ça m’aide beaucoup ❤️ Très bel article en tout cas 🙂

    • Julie dit :

      Hello Léa, suis ta curiosité, tu n’es pas obligé d’avoir un seul intérêt, on a tous plusieurs intérets mais les personnes multipassionnées n’arrivent pas à prioriser et choisir 🙂 Fais toi plaisir surtout !

  8. Maud Bld dit :

    Très intéressant votre article (j’ai baissé le son de la télé ! C’est dire). Oui je me retrouve beaucoup, moi j’appelle ça touche-à-tout: je suis curieuse -dans le sens positif: j’aime comprendre et connaître – et challengeuse. Tellement de sujets et d’activités à essayer, à connaître.
    Je trouve que c’est une forme d’intelligence globale. Je me prépare à une reconversion professionnelle où je pourrais exercer un maximum de sujets, pour ne pas m’ennuyer.

    • Julie dit :

      hello Maud, bon courage pour ta reconversion pro, je pense que tes multiples talents pourront te servir dans le futur pour ce que tu souhaites développer et c’est super comme ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

portait de kinoko

HELLO
MOI C'EST JULIE

Je suis une entrepreneure passionnée, une perfectionniste qui se soigne et une amoureuse de la vie. Je t’aide à trouver ton chemin pour devenir la personne que tu souhaites et apprendre à t’aimer.

10 façons de retrouver confiance en toi

Télécharge gratuitement ton guide pour reprendre confiance en toi et démarrer tes projets

155 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer155
Partagez