Rangement avec la méthode KonMari

4 Commentaires

Tu n’aimes pas ranger ? Tu aimes être organisé mais c’est dur car franchement, ranger tous les week end en ayant l’impression de ne jamais y arriver ça suffit non ? Moi aussi, j’en avais marre, jusqu’à Marie Kondo ! (ça donne un peu télé achat tout ça..)

Tu connais sûrement le livre La Magie du Rangement de Marie Kondo qui a eu sa petite gloire l’année dernière et qui prône une méthode : la méthode KonMari. Une méthode qui t’annonce que tu vas pouvoir ranger ton intérieur une bonne fois pour toutes ! Je l’ai testé et je peux dire que je l’ai aussi approuvé !

La Méthode KonMari

L’idée de Marie Kondo est de ranger son intérieur une bonne fois pour toute et ne pas passer des semaines ou des mois à ranger sans fin notre environnement. Elle explique que ranger petit à petit ne fonctionne pas et que nous restons avec beaucoup d’objets qui nous encombre et que l’on garde par habitude, en pensant en avoir besoin.

J’ai décidé d’appliquer sa méthode à ma sauce pour ranger mes vêtements et voici ce que j’en pense et comment procéder.

Choisir une catégorie d’objet

Comme je vous le disais plus haut, on choisit d’abord une catégorie d’objet et non une pièce. Cela évite de se focaliser sur plusieurs choses à la fois dans un seul espace. Peu efficace et on finit par y revenir quoi qu’il arrive au final… J’ai choisi de ranger, trier mes vêtements pour tester la méthode de Marie Kondo. Vous pouvez par la suite choisir les livres, la vaisselle de cuisine, la décoration…

Tout sortir devant soi

Vraiment tout sortir ! Je me suis donc amusé (c’est la partie fun) à tout sortir de mes placards, tiroirs, commode et tout jeter devant moi. Ca fait un bien fou ! On place tout dans une pièce et on s’assoit pour débuter le grand tri de sa vie.

Se poser les bonnes questions

La partie plus difficile : devant ce tas de vêtements, j’ai donc décidé de faire trois piles : les vêtements que je garde, ceux que je ne garde pas et la pile « je sais pas je verrais plus tard ». Cette dernière était aussi pour moi la pile un peu sentimentale… L’idée est de prendre chaque vêtement et de se poser les questions suivantes :

est ce qu’il m’apporte de la joie ? Est il utile pour moi, est ce en bon état ? Où puis je le ranger ?

La question en plus pour cette catégorie me concernant (et l’une des plus importantes avec la notion de joie) était : est ce que ça me va aujourd’hui ?

 

Se libérer des objets

Suite à la construction de ses trois piles, celle du milieu la plus sentimental, celle du doute. S’y trouvait notamment une robe fleurie. C’était la phase la plus dure : dire au revoir à ce vêtement que j’ai aimé et tant porté, mais qui ne m’apportait plus de joie, ni de satisfaction. On s’accroche souvent à cet objet pour un tas de raison, mais ces deux questions suffisent à faire changer d’avis

On se sent soulagé ! Le fait de remercier également, de lui dire « merci, tu m’as apporté tant de joie, c’était top » est très étrange, mais ça marche !

Recycler, donner, jeter

Ne faites pas la même erreur que moi : ne gardez pas les choses, juste « au cas où » même si vous pensez les vendre, vous ne le ferez pas. Si vous y tenez, donnez vous une deadline sinon vous allez vous retrouver avec un carton de vêtements à vendre pendant 3 mois (c’est du vécu).

N’hésitez pas à donner à des organismes, jeter les chaussettes trouées ou les recycler en torchons pour nettoyer votre intérieur (ou en jouet pour chat).

Plier et ranger

Dernière étape : le pliage avant de ranger ! Il y a aussi une méthode de pliage de chaque vêtement qui permet de gagner une place impressionnante dans vos placards ou tiroirs. J’ai donc tout plié puis rangé et voilà ! En une petite après midi, adieu vêtements que je n’aimais plus et bonjour placards rangés.

Avec tout ça, j’ai réduit de moitié (au moins) ma garde robe. J’ai des vêtements que je porte, que j’aime, qui me vont et qui ne me font pas mal au coeur. Je garde le meilleur et laisse le reste. Je continue de trier régulièrement, notamment les chaussettes orphelines ou collants troués que j’avais tendance à garder sans raison. Mais cette méthode m’a grandement facilité la vie et m’a libéré d’un poids vis à vis de mon corps. Je vous la recommande !

4 commentaires

  1. Maud dit :

    Pour information, dans certaines villes, des associations récupèrent des chaussettes orphelines pour les remettre en état et donner aux personnes sans domiciles 🙂 Faut que je me tente aussi à me débarasser de la moitié de mon dressing !

  2. Il faudrait bien que je fasse pareil le jour où j’aurais le courage. J’ai énoooormément de vêtements et beaucoup que je ne mets pas (notamment parce que je ne rentre plus dedans) et j’ai beaucoup de mal à me séparer d’eux. Avec mon copain, c’est terrible mais on garde tout, c’est abusé lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

portait de kinoko

HELLO
MOI C'EST JULIE

Je suis une entrepreneure passionnée, une perfectionniste qui se soigne et une amoureuse de la vie. Je t’aide à trouver ton chemin pour devenir la personne que tu souhaites et apprendre à t’aimer.

10 façons de retrouver confiance en toi

Télécharge gratuitement ton guide pour reprendre confiance en toi et démarrer tes projets